Portraits et autoportraits

Accueil > élise rieuf > Portraits et autoportraits

Portraits et autoportraits

Ils croient que je ne saisis que les traits de leurs visages, mais je descends au fond d’eux-mêmes à leur insu et je les emporte tout entiers.
Maurice Quentin Latour

Couronne de tresses - HuileJeune femme 1944 - PastelPortrait d'homme - PastelLa grande Paulette (détail) - HuileLa grand-mère de l'artiste

Pour un vrai peintre, voir ses œuvres exposées en grand nombre, même si ce sont des portraits, c’est voir étalée aux yeux de tous la partie la plus intime de lui-même, il en ressent la même gêne que s’il faisait des confidences publiques – et cependant, dédaigné ou non, il a l’impérieux besoin de les faire.
Elise Rieuf - La leçon des Maîtres

Autoportrait dessinantAutoportrait vers 1930Autoportrait au camélia

C’est la somme de ses analyses et de ses synthèses qui donne au portrait l’image qu’il cherche et qui, lorsqu’elle surgit, l’étonne parfois ; car rien n’est plus mystérieux que cette re-création faite comme en dehors de lui, mais à l’aide de toutes ses facultés tendues uniquement vers l’expression de ce « concert » par lequel il pénètre si loin. Son œuvre devient douée d’une vie indépendante et d’une âme. Elle se détache de son créateur et lui livre ses propres secrets – car créer nous révèle à nous-mêmes.
Elise Rieuf - La leçon des Maîtres

Autoportrait vers 1920La parisienneLe visiteur, lavisVieille Parisienne au châle - Lavis

2015-Ⓒ 2017 Musée Elise Rieuf - Massiac
Plan du site| Mentions légales| Liens utiles