L’atelier de Marguerite Jeanne Carpentier

Accueil > atelier carpentier > L’atelier de Marguerite Jeanne Carpentier

L’atelier de Marguerite Jeanne Carpentier

Peu à peu surgissent du passé celles qui, à l’instar d’Elise Rieuf et Charlotte Musson, furent les élèves, puis les disciples de Carpentier.

Hélène Lamourdedieu, Marie-Joseph Gosselin, Alice Proust figurent dans des catalogues d’exposition. Paule Pelou, morte jeune, avait vendu toute sa production. De l’œuvre de Frédérique Knoeri , cousine de la comtesse Tolstoi, ne subsistent qu’un bel autoportrait et des dessins. Marguerite Jettot avait été, à plusieurs reprises, le modèle de son maître.

Le Journal de Carpentier mentionne les visites de Marguerite Charasse « mon ancienne élève », celles de Larvor.

Mais qui étaient Nina, Sarah, Rosselli, Lautron… photographiées à l’atelier, parmi leurs camarades en blouses de travail. Leurs noms inscrits au dos des photos permettront-ils de les retrouver ?

Les recherches ont permis de cerner de plus près deux d’entre elles :

Marguerite Jettot

 

Une correspondance retrouvée montre qu’elle a été une amie fidèle de M.J. Carpentier, l’aidant dans les passes financières difficiles, admirant et défendant son œuvre.

Son portrait ci-contre a été réalisé en 1927. Elle est morte à Paris vers 1980.

Frédérique Knoeri

Frédérique Knoeri, autoportrait - Crayon

 

Née en 1909. Etudie le dessin à Colmar. A 19 ans vient à Paris étudier la gravure à l’Académie Lacaze et aux Beaux Arts. Pastel, crayon et plume sont ses techniques préférées.

Dessinatrice de grand talent, elle illustre Ronsard et Verhaeren. La direction des Beaux Arts, les musées de Paris et la ville de Colmar achètent de ses œuvres.

Elle meurt en 1998. Elle est enterrée à Metzeral auprès de sa cousine, la comtesse Tolstoï.

L'atelier vers 1920

2015-Ⓒ 2017 Musée Elise Rieuf - Massiac
Plan du site| Mentions légales| Liens utiles